La panne de lecture

lundi, juillet 03, 2017



"Ma pensée, c'est moi : voilà pourquoi je ne peux pas m'arrêter. J'existe parce que je pense… et je ne peux pas m'empêcher de penser."

Ayant besoin de m'exprimer sur cette panne de lecture qui, grâce à cette vidéo a disparu, je demande votre aide et vos pensées concernant ce problème. Comment le vivez-vous quand ça se passe... J'ai réfléchi devant ma caméra et devant vous du coup. 


You Might Also Like

10 commentaires

  1. Quand je suis en panne, j'écoute des audiobook, c'est comme écouter de la TV pendant des heures sans le sentiment d'avoir glandé. C'est parfait pour lire du "commercial fiction" qui est plus fondée sur une intrigue qu'une idée (ex: Harry Potter, un roman policier, un chicklit, le YA), et aussi pour s'attaquer à un classique qu'on a toujours voulu lire, mais qu'on n'a jamais pris le temps de le faire.

    Je comprends ton malaise. Quand je n'écris pas, c'est comme si le statut m'était retiré et que je dois refaire mes preuves. Ces temps-ci, writertube me pousse à me bouger le cul.

    Et pour des idées pour ta chaîne, je pense à la booktubeuse Reads and Daydreams qui fait des crashcourse de Shakespeare. Es-tu experte en un auteur ou un courant littéraire? Sinon, tu dis que tu fais de l'art plastique, pourquoi ne pas mêler tes deux passions sur ce médium visuel?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait que j'essaie les audio books, mais je pense que ce format n'est pas pour moi car j'ai le cerveau qui part un peu n'importe où. Par contre je ne dirai pas non pour partager ça à deux dans un moment d'intimité, ça doit être une si bonne expérience.

      Je ne connais pas du tout writertube ? C'est la communauté des écrivains sur youtube ? Je dis ça car booktube étant la communauté des lecteurs, les noms sont similaires ><

      J'avais l'idée de faire des sortes de dossier oui, sur des auteurs ou des artistes, il faut simplement que je m'y mette et que je me sente en sécurité, seule dans mon appartement, ce qui n'est pas vraiment le cas en ce moment. Tu as totalement raison pour ce qui est de mêler l'art plastique au medium visuel, de toute façon le monde est un terrain d'expérimentation et j'aime beaucoup monter mes vidéos.

      Supprimer
    2. Writertube sont souvent des booktubeurs qui aspirent à l'écriture et qui nous parlent de leur processus. J'aime bien Shaelin Writes, Francina Simone et Gingerreadslainey. Je n'écris pas du tout dans le même genre, mais voir leurs projets avancer me donnent le goût de travailler sur le mien.

      Si tu essaie les audiobooks, choisis quelque chose dont tu n'auras pas besoin de saisir tous les mots. Quelque chose de moins littéraire ou que tu as déjà lu, sinon tu voudras toujours annoter chaque phrase. Je suis toujours un peu triste pour les gens qui n'aiment pas les audiobook, leurs parents ne leur ont jamais lus? C'est la même expérience!

      Supprimer
    3. Ah j'aime beaucoup ça aussi, mais je préfère les blogs d'écrivain qui donnent des conseils, que je ne suis jamais car j'ai ma propre méthode de travail... qui n'en est pas puisqu'écrire fait parti de moi et que je ne pourrai jamais m'arrêter. Par contre des méthodes pour se motiver me seraient bien utiles.

      Malheureusement je ne pourrai jamais tester l'audiobook pour la simple et bonne raison que je n'écouterai pas... quoi que si ça se met sur le portable je pourrai peut-être écouter avant de m'endormir. Je vais essayer de chercher !

      Supprimer
  2. Il y a panne de lecture et... panne de lecture.
    Il y a l'impossibilité de lire, de se plonger dans une histoire, d'être concentrée plus de deux pages. Et il y a l'impossibilité de choisir le prochain livre, d'avoir l'impression qu'aucun ne conviendra, que le livre idéal à cet instant précis reste encore à découvrir.
    Les deux épisodes m'arrivent régulièrement, par alternance;
    Je ne m'en fais pas un monde, ça fait partie du parcours de lecteur. C'est un vrai travail la lecture attention !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ces deux possibilités existent, il y en a une troisième aussi, celle où tous les livres ne te donnent pas envie, tu entres dans un grand vide car les livres te rassurent et là c'est l'effet inverse. C'est ce qui c'est passé pour moi.
      Ah ben totalement, j'ai lu un super essai sur les livres guérissent et j'en suis encore un peu chamboulée.

      Supprimer
  3. Je le prends un peu mal quand ça m'arrive... Mais je sais aussi que si je commence à être agacée à cause de ça, la panne de lecture peut s'éterniser un moment. Je n'ai pas vraiment de solution à part laisser le temps filer et ne plus penser que je suis en panne de lecture, faire d'autres choses... Il me tarde de lire les chroniques de tes prochaines lectures en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie d'en écrire une aujourd'hui, je dois juste trouver la concentration nécessaire ce qui n'est pas du tout évident xD
      Oui je pense que face à une panne de lecture il faut juste laisser le temps, ou ne pas hésiter à abandonner le livre qu'on lit et recommencer plus tard.

      Supprimer
  4. La période estivale est souvent synonyme de période pauvre en lectures pour moi, alors même que j'ai tout mon temps pour ça. Je crois qu'après l'année scolaire, mon cerveau déconnecte totalement et puisque le boulot de prof de français consiste, entre autres, à être plongée dans la littérature, forcément ça impacte la lecture une fois les vacances arrivées... En été, je fais souvent de mauvaises pioches : des livres ennuyeux ou mauvais ou qui ne tombent pas au bon moment... Bref, c'est très pénible.... Jusqu'à ce que cela revienne, généralement fin août ! Cette année, j'ai de la chance, je ne souffre pas trop de ça pour l'instant ! Je prends beaucoup de plaisir à dévorer les bouquins. Enfin, tout ça pour dire que tu peux être rassurée : une panne de lecture a toujours une fin ! On finit forcément par retrouver le bon carburant pour redémarrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as totalement raison ! Mais ma panne est venue au mauvais moment, là où j'essayais de trouver quelques réponses sur des histoires d'amour et des comportements autodestructeurs, j'essayais aussi d'être rassurée et là PAF, je ne pouvais plus lire. Du coup l'angoisse est montée encore plus et je me suis trouvée impuissante, à subir plutôt qu'à vivre. Ca va mieux maintenant, tellement mieux que j'ai rencontré le sixième livre qui aura changé ma vie à jamais je pense. Comme quoi, dans la vie il faut toujours des moments de pause pour apprécier nos passions encore plus.

      Supprimer